Accordiato

 Vos commentaires, questions, critiques... 


La tenue et la manipulation de l’instrument

Ne faites pas nécessairement comme les pros ! Après avoir lu les conseils ci-dessous, vous remarquerez sûrement quelques bons musiciens qui font ce que je vous recommande pourtant de ne pas faire. N’en profitez pas pour autant pour ne pas corriger vos défauts en vous disant « Untel le fait bien, alors pourquoi pas moi ? »
Car même si vous êtes particulièrement doué, pas la peine de vous ajouter un handicap, mettez toutes les chances de votre côté en tenant bien votre diato !


1. Votre clavier droit doit être immobile ! (vidéo 1)


Comment voulez-vous trouver facilement vos touches si elles changent de place ? Pour éviter cela, deux choses à maîtriser : le réglage de vos bretelles et la manipulation du soufflet.


VIDEO N°1 : Clavier droit immobile :

- 1ère partie : vos bretelles doivent être bien ajustées !

=> Réglage des bretelles : voir méthode volume 1, p. 13 et aussi ici


- 2ème partie : vous devez manier correctement votre soufflet



2. Bretelles mal réglées : la caisse droite de votre diato n’est pas verticale

Même si c’est un défaut moins grave que d’autres, beaucoup de gens jouent avec un diato incliné vers la gauche. C’est toujours vers les basses qu’il penche, à cause du poids de la caisse gauche.

diato penche diato vertical

Que vous jouiez debout ou assis, avec votre diato qui repose sur votre jambe gauche ou pas, je vous recommande fortement de jouer en gardant votre accordéon bien horizontal. Cela revient à dire que les deux caisses doivent être verticales. Et plus particulièrement si vous avez un diato lourd (trois rangées, douze basses, voire plus) !

Énormément de gens, y compris quelques pros, jouent avec un diato plus ou moins penché...

Quand le diato penche ainsi, il a envie de s’ouvrir tout seul, grâce au poids de la caisse gauche. C’est pratique pour les notes tirées... Oui mais pour les notes poussées, il faut à l’inverse fournir un effort supplémentaire. Avec un petit diato léger, ça passe assez bien, mais avec un diato plus lourd (12 basses…) ça peut devenir un vrai handicap. Surtout en cas de poussés-tirés rapides : vos notes tirées sont mieux articulées ou plus fortes que vos notes poussées, qui sont souvent raccourcies, voire même parfois carrément « mangées ».

Réglez correctement vos bretelles

Enfilez vos bretelles comme d’habitude et regardez-vous dans un miroir : sans jouer, soufflet fermé, votre diato penche ? La caisse droite n’est pas parfaitement verticale ?
C’est que vos bretelles sont mal réglées.
Raccourcissez la bretelle gauche par le réglage du bas (sous la caisse droite ou derrière la caisse droite).
Il se peut que ce réglage soit déjà raccourci au maximum, dans ce cas raccourcissez la bretelle gauche par son réglage du milieu et rallongez ensuite plus ou moins les réglages du haut et du bas.

Si votre diato penche toujours, il vous faudra peut-être aussi rallonger le réglage gauche du haut et raccourcir le réglage droit du haut.

réglage haut droit
Bretelle droite : réglage du haut
réglage haut gauche
Bretelle gauche : réglage du haut
Attention votre diato ne doit être ni trop serré ni trop lâche contre votre corps (Cf. vidéo n°1), si besoin rallongez plus ou moins la ou les bretelles, de préférence par les réglages du milieu et, si c’est nécessaire, redressez ensuite votre diato par les réglages du haut et du bas.

Il faut souvent tâtonner avant de trouver un réglage correct. 

Jouez ensuite quelques minutes, comme d’habitude, pour laisser le diato prendre peu à peu sa position « naturelle ». Il va de soi que si vous ouvrez votre soufflet en le tirant vers le bas, cela va inciter votre diato à pencher. Quelques centimètres d’écart avec la verticale ne sont pas gênants mais trop c’est trop.

Si votre diato penche à nouveau, réglez encore vos bretelles ! Plusieurs essais sont quasiment toujours nécessaires avant de trouver le bon réglage !

Attention, j’ai vu souvent des élèves avec des bretelles inadaptées, bien trop longues, et qui même serrées à fond, restent trop lâches. Ce sont souvent des bretelles pour accordéons chromatiques et qui ne conviennent pas au diato. N’hésitez pas à changer de bretelles !


3. Le soufflet

3.1 Ouverture et fermeture horizontales (vidéo 2)

C’est un défaut très répandu : beaucoup de joueurs ouvrent leur soufflet vers le bas et le relèvent pour le fermer. Regardez les "pros" : ils ne font jamais ça !



3.2 Soufflet suffisamment ouvert !

Encore un défaut très répandu : beaucoup de joueurs n’ouvrent pas suffisamment leur soufflet avant de jouer ou pendant qu’ils jouent (en particulier quand leur soufflet est trop raide à ouvrir en grand, cf. 3.3)

Résultat : ils sont très souvent en « rupture d’air », à la limite de la fermeture totale de leur soufflet et donc d’une « panne de son ». C’est une source très fréquente de « plantages », fausses notes, cassures de rythme, etc.

De plus votre diato sonne mieux quand il a un peu d’air dans le ventre ! Vous pouvez mieux comprimer cet air, vos anches démarrent plus vite, leur son reste constant du début à la fin de chaque note.

3.3 Mon soufflet doit être souple, même ouvert au maximum !

Un soufflet neuf nécessite d’être assoupli. Mais même des soufflets âgés de nombreuses années ont parfois du mal à s’ouvrir en grand, ils "résistent", car leur propriétaire ne les a jamais sollicité plus de 30 ou 40 centimètres !



4. La tenue de l'instrument

4.1 Balancement inutile du corps : regardez-vous jouer dans un miroir




5. Gestes inutiles

5.1 Le bras gauche

Quand vous jouez du diato, à part vos doigts sur les touches, seul votre avant-bras gauche doit bouger (pour ouvrir et fermer le soufflet) !

5.2
La main droite

Seuls les doigts de la main droite doivent bouger, pas le poignet ni l'avant-bras !

5.3 La main gauche

Beaucoup de débutants ont du mal à bien positionner leur main gauche.

Mais je rencontre aussi parfois des adultes qui me disent « mes mains sont trop petites » ou « mes doigts sont trop courts », alors qu’en réalité c’est la position de leur main gauche qui est mauvaise.


BON DIATO !